La fondation Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (EFA) a été créée le 28 mars 2017. Elle jette les bases permettant d’offrir une aide rapide, équitable et sans bureaucratie inutile aux victimes de l’amiante et à leurs proches. La mise en place de la fondation progresse bien. A partir du 3 juillet, elle pourra fournir ses premières prestations. Parallèlement, un service de soins propose une aide psychosociale.

Le Care-Service – pour une meilleure assistance psychosociale

Aujourd’hui, les victimes de l’amiante bénéficient de soins médicaux de qualité. L’assistance psychosociale aux victimes et à leurs proches est toutefois, le plus souvent, insuffisante. C’est pourquoi la fondation EFA, en collaboration avec l’association Lunge Zürich, a mis en place un Care-Service gratuit. Dans celui-ci, un personnel spécialement formé soutient les victimes et leurs proches de manière individuelle et compétente – en tenant compte de leur environnement social et culturel – pour les questions en relation avec une maladie liée à l’amiante. D’autres projets développés avec des ligues pulmonaires en Suisse alémanique, en Suisse romande et au Tessin doivent suivre. Toutes les offres sont financées par la fondation.

Soutien financier – pour les personnes souffrant d’un mésothéliome lié à l’amiante

Les personnes qui, à partir de 2006, ont déclaré une tumeur maligne de la plèvre ou du péritoine  (mésothéliome) ou leurs proches peuvent solliciter un soutien financier de la fondation EFA. Cette offre s’adresse en premier lieu aux personnes dont le mésothéliome n’est pas reconnu comme maladie professionnelle. Le montant du soutien est basé sur les prestations de l’assurance-accidents obligatoire (LAA) aux patientes et aux patients avec une maladie professionnelle reconnue comme telle et liée à l’amiante.

Pour les personnes dont le mésothéliome est reconnu comme maladie professionnelle, des prestations sont également prévues, sous certaines conditions. De cette manière, un soutien équivalent est assuré aux patientes et aux patients assurés LAA et non assurés LAA. Jusqu’à ce que la fondation dispose des moyens financiers suffisants, le soutien financier s’adressera en premier lieu aux personnes dont le mésothéliome n’est pas reconnu comme maladie professionnelle. Toutes les personnes souffrant d’un mésothéliome peuvent toutefois s’annoncer dès maintenant. Celui ou celle qui souhaite solliciter un soutien financier renonce, en contrepartie, à toute autre prétention.

Procédure en cas de demande d’aide et de soutien

Des formulaires de demande de soutien financier, l’inscription au service de soins ainsi toute autre information sur la fondation, ses prestations et ses offres sont disponibles sur fondation-efa.ch ou à la fondation Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (EFA), Monbijoustrasse 61, case postale, 3000 Berne 23, 041 418 89 79, info@stiftung-efa.ch.

 

Adresse pour tout complément d’information

Benjamin Schlesinger, chef de projet EFA, tél. 079 800 60 20
Urs Berger, président de la fondation EFA, tél. 031 389 60 40

Editeur

Fondation Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (EFA)
Monbijoustrasse 61
Case postale, 3000 Berne 23
T 041 418 89 79
info@stiftung-efa.ch
fondation-efa.ch

La fondation Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante

Aujourd’hui encore, quelque 120 personnes par an déclarent une tumeur maligne de la plèvre ou du péritoine (mésothéliome) pour avoir respiré des fibres d’amiante il y a longtemps. Un grand nombre d’entre elles ne reçoivent pas de prestations sociales appropriées.

Afin d’aider ces personnes rapidement et sans bureaucratie inutile, la fondation Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (EFA) a été créée le 28 mars 2017. Il s’agit d’une initiative privée d’associations et d’entreprises. Le financement se fait sur une base bénévole.