LA Fondation Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante EFA

AIDE POUR LES VICTIMES DE L’AMIANTE ET LEURS PROCHES

L’amiante a longtemps été considéré comme un matériau d’avenir. Ce n’est malheureusement que trop tard que l’on s’est rendu compte du danger que pouvait représenter l’amiante pour les personnes y ayant été exposées. Chaque année en Suisse, une tumeur maligne dans le péritoine ou la plèvre, c’est-à-dire un mésothéliome malin, se déclare chez près de 120 personnes. Ceci est dû au fait qu’à un certain moment, elles ont inhalé une quantité de fibres d’amiante dangereuse pour la santé.

La Fondation Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante, abrégée Fondation EFA, a été créée dans le but d’aider rapidement et sans bureaucratie inutile les victimes de l’amiante et leurs proches. Les conditions d’éligibilité et de droit sont étudiées de manière approfondie au cas par cas par le Service-Center Assistance de la Fondation EFA et évaluées et approuvées selon le règlement d’indemnisation de la Fondation.

VOICI COMMENT LA FONDATION EFA AIDE LES VICTIMES DE L’AMIANTE ET LEURS PROCHES

 

  • Soutien financier: les personnes concernées souffrant d’un mésotheliome malin lié à une exposition à l’amiante survenue de manière avérée en Suisse à partir de 2006 peuvent demander un soutien financier auprès de la Fondation EFA. Les personnes concernées ont droit à une indemnisation, qu’elles soient tombées malades au cours de leur activité professionnelle ou privée. Toutefois, les prestations de l’assurance-accidents sont prises en compte. Les proches  peuvent également faire une demande de soutien.
  • Care-Service: en collaboration avec les ligues pulmonaires du canton de Vaud, de Zurich et du Tessin, la Fondation EFA propose des prestations de soutien psychosocial aux victimes ainsi qu’à leurs proches.

Le communiqué de presse de la Fondation EFA faisant mention du versement de 1,4 million de francs a eu un écho médiatique considérable. en savoir plus

La Fondation Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante EFA a libéré, en cette fin d’année, un montant de 1,4 million de francs en faveur de 23 proches survivants de victimes de l’amiante. Pour augmenter son capital, la fondation EFA lance un appel urgent à l’économie et à l’industrie afin d’obtenir d’autres dons. en savoir plus

Le 15 juin 2018, le Conseil des États a décidé de prolonger le délai de prescription absolu, qui passe de 10 à 20 ans, pour les prétentions contractuelles et extracontractuelles concernant les lésions corporelles. La proposition du Conseil fédéral de porter le délai de prescription à 30 ans a été rejetée. La sécurité du droit est donc rétablie en matière de droit de la prescription. Cette décision permettra aux victimes de l’amiante de bénéficier rapidement des prestations du Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (EFA). Il s’agit d’une grande victoire pour les personnes lésées, les donateurs potentiels et la Fondation EFA, qui attend à présent un large soutien financier de la part des milieux économiques et politiques. en savoir plus

La commission juridique du Conseil des Etats a publié dans un communiqué de presse le résultat de sa discussion concernant le droit de la prescription. en savoir plus

Le Conseil national a adopté, à une courte majorité, l’allongement à 20 ans du délai de prescription pour les dommages aux personnes. en savoir plus